Test matos : Tracker GPS Invoxia

316

Avec le tracker GPS, Invoxia propose une petite balise GPS qui permet d’avoir toujours un œil sur la position de votre van. Connectée à votre smartphone, elle est capable de vous prévenir en cas de mouvement suspect du véhicule. Un accessoire autant utile que rassurant.

Le fabricant français Invoxia a développé le tracker GPS. Comme son nom le laisse entendre, il s’agit d’une balise GPS. À peine plus grand qu’une clé USB, ce tracker peut facilement se glisser dans l’habitacle d’un van, que ce soit dans la soute, la boîte à gant ou un placard. Il permet notamment un suivi à la trace de tout type de véhicule depuis un smartphone, via une application dédiée (iOS et Android). Idéal en cas de vol, ou simplement pour se rassurer lorsque l’on laisse son van/fourgon sans surveillance pour une balade.

 

Un système de zones d’alerte bien pensé
Pour une utilisation optimale, il est indispensable d’installer l’application Invoxia sur son smartphone. Elle sert en premier lieu à appairer le tracker GPS avec son téléphone via le Bluetooth. Ensuite, l’application permet de définir des zones d’alerte et d’être prévenu en cas de déplacement. Par exemple, il est possible d’indiquer l’adresse de son domicile. Lorsque le véhicule entre ou sort de la zone définie, dans un rayon compris entre 100 m et 1 km, une notification est automatiquement envoyée sur le smartphone. Un moyen d’avoir toujours « un œil » sur son véhicule. Il faut s’inquiéter en cas d’alerte de sortie de zone lorsque l’on n’est pas en train d’utiliser son véhicule. Dans ce cas, c’est malheureusement synonyme de vol. Le GPS fonctionne très bien et se montre très précis. Lors de notre test, aucune erreur à signaler au moment d’indiquer une entrée ou une sortie de zone. Il est également possible d’ajouter une zone d’alerte pour un stationnement temporaire, lorsque l’on fait des courses ou que l’on stationne son van sur un parking en prévision d’une visite. Une fonction qui s’avère très pratique pour les propriétaires de vans et de fourgons qui ont souvent tendance à changer de lieu de stationnement.

Plusieurs réglages disponibles
Autre élément important, dès que le véhicule est en mouvement, le tracker envoie sa position toutes les 10 à 14 minutes (par défaut). Depuis les réglages de l’application, il est possible d’augmenter ou de réduire cette durée (2 à 4, 5 à 8 ou 10 à 14 minutes). Cela permet d’avoir un suivi plutôt précis de ses différents trajets. D’ailleurs, l’application propose d’accéder à son historique de déplacement date par date, ou selon une période choisie. Le tracker intègre aussi un mode « alerte antivol » pour prévenir le vol. Lors d’un mouvement suspect du véhicule, une notification est envoyée directement sur votre smartphone. Dans le cas d’un vol, la fonction « perdue » offre la possibilité d’augmenter la fréquence de localisation ainsi que la précision du GPS. Malgré tout, on peut regretter l’impossibilité d’accéder en temps réel à l’emplacement du tracker. Cela pourrait être utile dans le cadre d’un vol.

 

Pas de carte SIM
Contrairement à d’autres produits du même genre, le tracker GPS fonctionne sans carte SIM. Pour faciliter la géolocalisation de la balise, Invoxia a opté pour le réseau national LoRaWAN. Il s’agit d’un réseau spécifique principalement utilisée pour les objets connectés.  Le système LoRaWAN offre plusieurs avantages. Tout d’abord, il consomme très peu d’énergie, puis n’utilise pas de carte SIM. Pas besoin de réseau pour fonctionner, ce qui s’avère pratique lors d’arrêts en pleine campagne. Cela permet également de réduire grandement son coût d’utilisation. D’ailleurs, le tracker GPS comprend un abonnement de trois ans au réseau LoRaWAN. Passée cette période, il faudra débourser 9,99 euros par an pour accéder à la géolocalisation. Un prix très raisonnable. Seul bémol du réseau national LoRaWAN, il fonctionne uniquement sur le territoire français. Si vous comptez voyager à l’étranger avec votre véhicule, le tracker devient inutilisable. Dommage.

Une batterie endurante
Si certaines balises GPS offrent une autonomie très limitée, ce n’est pas le cas du tracker GPS. Lors de notre test, nous n’avons pas eu besoin de le recharger après plusieurs semaines d’utilisation en mode standard. En fonction des réglages choisis, et notamment le nombre d’envois de position, l’autonomie peut varier. D’ailleurs, Invoxia annonce une durée de vie comprise entre 3 jours et 12 semaines, selon l’utilisation. La recharge se fait rapidement via le port micro USB (câble fourni), en moins de deux heures.

Un bon tracker
Vendu 99 euros avec un abonnement offert de trois ans, le tracker Invoxia offre un excellent rapport qualité-prix. Le système de notification lors de la sortie de la zone prédéfinie fonctionne parfaitement, et permet d’être rassuré lorsque l’on laisse son véhicule sans surveillance à l’étape. La batterie est suffisamment endurante pour une utilisation lors d’un road-trip. Au chapitre des déceptions, on peut noter l’impossibilité d’avoir un suivi en temps réel et le fait que le tracker ne fonctionne pas à l’étranger. Ce qui peut être un frein important pour certains utilisateurs

Les plus
– GPS précis
– Fonctionne sans carte SIM
– Notifications sur le smartphone
– Autonomie confortable

Les moins
– Absence de suivi en temps réel
– Ne fonctionne pas à l’étranger

Fiche technique
Taille : 10,5 x 2,7 x 1 cm
Poids : 28 poids
Prix : 99 euros
Contact : www.invoxia.com/fr

Article précédentBarbecue portable
Article suivantFaut-il craquer pour un fourgon à toit relevable ?