Acheter son premier van : tous nos conseils

821

Comme pour tout achat conséquent, il ne faut surtout pas se précipiter lors de l’achat de votre premier van. Il est primordial de surveiller de près certaines données du véhicule comme la présence ou non du chauffage, la taille des couchages, ou encore la capacité de réservoir d’eau. Des éléments qui seront plus ou moins importants en fonction de l’usage que vous comptez faire de votre futur van.

L’autonomie en eau
Selon les vans, la taille des réservoirs d’eau propre et d’eaux usées peut varier de manière importante. Sur les modèles les plus basiques, le réservoir d’eau propre offre une capacité d’environ 30 litres, tandis que les vans les plus autonomes disposent de réservoirs XXL, avec une capacité de 80 litres. Un petit réservoir limite forcément l’autonomie du véhicule. Cela oblige à faire le plein d’eau plusieurs fois par semaine. Généralement la taille du réservoir des eaux grises est plus ou moins identique à celle de l’eau propre. Avec un réservoir d’eaux grises de petite taille, la vidange sera également plus régulière. Pour partir seulement le week-end, ou sur une période de trois jours, de petites capacités en termes d’autonomie sont suffisantes. En revanche, pour voyager plus longtemps, il est préférable d’opter pour des réservoirs plus grands.

La taille du couchage
Chaque aménageur fait de son mieux pour optimiser au maximum l’espace à bord du van. Toutefois, selon l’encombrement et la disposition des meubles, la taille de la banquette dépliée en position lit, peut varier de quelques centimètres en plus ou en moins en fonction des modèles. Certains vans offrent des couchages un peu plus larges et/ou un peu plus longs. Pensez également à examiner les dimensions du couchage de pavillon, situé au niveau du toit relevable. Là encore, l’écart n’est que de quelques centimètres, mais cela peut faire toute la différence en matière de confort. Bien souvent, le couchage du toit relevable est plus confortable, puisqu’il est installé sur un sommier. Il aura donc votre préférence pour dormir. Il faut donc privilégier ce lit niveau taille. Par ailleurs, l’accès au lit de pavillon peut être plus ou moins compliqué. Certains vans disposent d’échelle pour un accès plus facile, tandis que certains modèles n’ont aucun équipement de ce genre. Dans ce cas présent, l’accès à l’étage se fait en utilisant les sièges avant comme appui.

La hauteur du véhicule
Pour beaucoup, l’intérêt du van par rapport à un fourgon ou un camping-car, c’est sa petite taille qui lui permet de se faufiler partout, en ville notamment. Il faut toutefois faire attention à la hauteur du porteur. Certains, à commencer par le Ford Transit Custom, dépassent la barre symbolique des deux mètres. Une taille qui ne permet pas l’accès à certaines zones, comme les parkings ou les centres commerciaux. D’autre part, sachez que les véhicules qui mesurent plus de 2 mètres de hauteur sont rangées en classe 2 sur les autoroutes. La note est donc plus salée au péage, avec un surplus d’environ 30% par rapport à un véhicule standard.

Le chauffage
Pour réduire les coûts, et avoir un prix d’appel plus intéressant, certains aménageurs font l’impasse sur l’installation d’un chauffage de série. Un équipement pas forcément primordial en fonction de vos usages. Si vous comptez partir uniquement à la belle saison, la présence d’un chauffage n’est pas vitale. Attention tout de même, les nuits d’été en montagne peuvent être assez fraîches. En revanche, pour voyager tout au long de l’année, le chauffage est indispensable. Pour information, il existe deux types de chauffage, l’un fonctionne au gaz et l’autre au gasoil. Chaque système a ses avantages et ses inconvénients. Avec un chauffage au gaz, il faut changer la bonbonne de temps en temps. À l’étranger, les normes ne sont pas toujours identiques, ce qui peut s’avérer contraignant. De son côté, le chauffage sur carburant coûte moins cher, mais à l’inconvénient de consommer de l’électricité. De plus, il rejette des particules et à tendance à faire plus de bruit. Autre élément à prendre en compte, le chauffage sur carburant peut connaître quelques problèmes en altitude, ce qui n’est pas le cas du chauffage au gaz.

Le chauffe-eau
Comme pour le chauffage, le chauffe-eau n’est pas toujours disponible de série sur tous les vans. Généralement, il peut être installé en option si besoin. Le chauffe-eau permet d’alimenter en eau chaude à la fois l’eau l’évier, mais aussi la douchette extérieure. Il peut donc s’avérer très utile, voir même indispensable, si vous comptez prendre votre douche à l’eau chaude dehors. Cela augmente considérablement l’autonomie du van, mais aussi votre confort au quotidien. Sans douche chaude, passage obligatoire au camping ou dans une douche en bord de mer pour faire sa toilette.

Les rangements
C’est bien connu, dans un van, tout est une question de compromis. Certains aménageurs préfèrent accorder plus de place au couchage qu’aux espaces de rangement. Pour d’autres, c’est tout l’inverse. Dans certains modèles, on retrouve également quelques rangements ingénieux au niveau des espaces perdus, comme par exemple sous la banquette, ou au niveau de la porte latérale. La taille de la soute peut également être plus ou moins importante. La présence d’une banquette coulissante est intéressante. Cela permet de jouer sur la taille de la soute, et ainsi d’augmenter ou de réduire la place en quelques secondes. Selon vos besoins en termes de rangements, il est important de prendre en compte ces différents éléments.

La location avant l’achat
Pour vous familiariser au maximum avec l’univers du van, et vous rendre compte de certaines contraintes, il est vivement conseillé de louer un van avant de se lancer dans un achat. Après un voyage de quelques jours, vous aurez une meilleure vision de vos usages, et donc de vos besoins. Vous n’avez pas forcément besoin de partir très longtemps, un week-end suffit largement pour vous imprégner.