Home Essais Hymer Camper Vans Grand Canyon S : l’esthète.

Hymer Camper Vans Grand Canyon S : l’esthète.

Le catalogue 2020 du célèbre aménageur allemand connait de nombreux bouleversements. En premier lieu, le nom a changé. Si jusqu’alors « Hymer Car » désignait la famille fourgon, il faut désormais dire « Hymer Camper Vans ». Parmi les grandes nouveautés de l’année, trois porteurs Mercedes au catalogue, dont les nouveaux Free S 600 et le Duo Car (présentés au salon du Bourget) et le Grand Canyon S. Ce dernier, qui était déjà proposé sur le Sprinter depuis 4 ans, a eu le droit en 2018 au nouveau porteur et se présente pour 2020 avec de brillantes mises à jour.

Cette fois, la double USB de série est disposée à côté du lit arrière, la prise 12V et la liseuse sont intégrées au niveau du toit relevable optionnel qui ajoute 2 couchages avec une surface de 200 x 122 cm. Pour le confort des occupants, un chauffage 12V est installé sous le lit (pour le chauffage principal, on passe désormais sur le Truma Combi D6). Si vous ne voyagez qu’à 2, vous pouvez tout naturellement vous passer du toit relevable. C’est justement la version que nous vous proposons ici. Comme le lit est disposé transversalement et que le Sprinter est plus étroit que le Ducato, l’aménageur a allongé les parois de la carrosserie via un nouveau panneau. L’ensemble reste toutefois élégant et est même mis en avant par un revêtement adhésif au look carbone qui englobe les baies vitrées. Pour le reste, le Grand Canyon S reste sophistiqué, pas de décoration voyante, il laisse pleinement son charisme s’exprimer.

Une combinaison raffinée.

Quand on pénètre à bord, on est d’abord étonné par la grande hauteur de ce fourgon. Rassurez-vous, la montée est aisée, pas besoin de se livrer à des séances de contorsions.

Dans la pièce à vivre, le doute n’est pas permis, on est bien à bord d’un fourgon premium où la précision et le raffinement forment une belle équipe. L’atmosphère est aussi épurée et cosy avec le tissu Denver (de série) qui s’harmonise avec le mobilier aux surfaces boisées et blanc laqué. Quelques touches d’aluminium (chants) et des coins arrondis (kitchenette, réfrigérateur) assurent par ailleurs une finition sans faille. Bien que minimaliste, la table dinette permet de manger à 4 une fois la rallonge dépliée. Elle a aussi été pensée pour les longs voyages et n’empiète pas sur la pièce à vivre. Le millésime 2020 ajoute aussi la TV LED 22’’ (option) à la place de la version en 19’’. Au-dessus, deux grands placards de pavillon et une réglette à LED judicieusement intégrée qui assure une lumière douce et harmonieuse. En face, le bloc-cuisine est superbement dessiné et intègre 4 tiroirs pleine largeur. Pour le repas, on dispose sans surprise d’une gazinière 2 feux avec évier. Le plan de travail s’adapte aussi en fonction des besoins grâce à une tablette qui peut être accrochée rapidement dans la rainure du nouveau profil de finition. Au-dessus, une succession de placards de pavillon (qui courent jusqu’à l’espace nuit) et une bande de LED. Comme dans l’espace dinette, l’intensité est facilement modulable à l’aide d’une commande tactile et une fonction mémoire permet même d’enregistrer le réglage de l’intensité lumineuse au moment de l’extinction et de rétablir le réglage au rallumage. On apprécie aussi le grand réfrigérateur 90 l à compresseur avec compartiment freezer intégré pour une autonomie d’une semaine à deux. Compacte, la salle d’eau n’en demeure pas moins fonctionnelle et surtout modulable. Pour prendre la douche, on ôte le support de plancher qui couvre le receveur (désormais équipé de 2 bondes pour une meilleure évacuation) et on relève le lavabo. Autre détail bien pensé, la fenêtre latérale qui peut s’entrebâiller pour sortir le pommeau de douche à l’extérieur (idéale pour se laver les pieds ou donner rapidement un coup de propre à la table extérieure ou aux vélos).

Découvrez la suite de l’article dans le N°21 de Van Magazine, à commander ici