Home Infos Période de confinement : pas d’exception pour les véhicules de loisirs !

Période de confinement : pas d’exception pour les véhicules de loisirs !

Depuis quelques jours, plusieurs personnes tentent – souvent en toute sincérité et par méconnaissance – d’interpréter le décret du confinement pour la situation des véhicules de loisirs. Beaucoup pensent qu’il est possible de rester confiné sur une aire de services, voire dans un camping, ou que l’on peut encore circuler en fourgon. Sur le web, on voit même quelques (fausses) attestations à destination des camping-cars qui ressemblent à s’y méprendre à celles imposées par le gouvernement. Il n’y a pourtant qu’une seule dérogation valable (l’attestation de déplacement sur l’honneur du décret du 16 mars téléchargeable ici), qu’une seule règle. Les déplacements sont interdits et seules de rares exceptions sont accordées : se rendre au travail (quand le télétravail est impossible), aller faire ses courses, se faire soigner, pour motif familial impérieux. À chaque déplacement, il faut remplir l’attestation précitée que vous serez amenés à présenter aux forces de l’ordre. En d’autres termes, on ne peut donc pas se rendre loin de son domicile en fourgon même si l’on reste stationné uniquement sur des aires de services le temps du confinement. Vous vous exposez à une amende systématique de 135 € pouvant être majorée à 375 €. Si vous étiez en train de voyager pendant l’annonce du confinement, vous devez rentrer à votre domicile. Les campings ont par ailleurs fermé leurs portes et n’acceptent plus les véhicules de loisirs. Beaucoup de Maires ont également pris des dispositions en fermant leurs aires de services le temps du confinement.

Respectons les consignes, protégez-vous, protégez les autres et nous pourrons à nouveau repartir très vite sur les routes.