Home Accessoires Test : Porte-vélos Thule RaceWay 3

Test : Porte-vélos Thule RaceWay 3

Equipementier reconnu dans le monde automobile, Thule dispose d’une large gamme de porte-vélos. Nous avons mis à l’épreuve le modèle RaceWay 3, prévu pour transporter 3 vélos, qui à la particularité de s’adapter à la plupart des véhicules avec une grande facilité.

Un poids un peu élevé

Avec un poids de 10,6 kg, le RaceWay 3 est assez lourd, ce qui ne facilite pas sa mise en place sur le hayon. Toutefois, pour ce genre de produit le poids est souvent gage de robustesse, et ce modèle en est le parfait exemple. Le RaceWay 3 respire la qualité et ne devrait pas se casser ou se tordre au bout de quelques mois d’utilisation. Malgré son embonpoint, il peut être installé par une seule personne, même si lors de la première installation, il est préférable d’être deux, afin de procéder sereinement aux différents réglages.

De multiples réglages

Le système d’accroche est vraiment bien pensé, avec la présence de quatre câbles métalliques à cliquet. Pour faciliter la mise en place sur la partie haute et basse du hayon, les quatre crochets associés à ces câbles sont détachables. Par rapport à des sangles, ce système offre une sécurité accrue et une meilleure fixation sur le véhicule. Pour s’adapter à la plupart des hayons, les montants du porte-vélos sont réglables sur plusieurs positions. De ce fait, la première installation est un peu plus longue, le temps de trouver la position adaptée. Pour simplifier les futures mises en place, Thule a eu la bonne idée de mettre un repère chiffré. Une fois le porte-vélos installé, il faut ensuite resserrer les câbles à l’aide des molettes pour une fixation parfaite. Seul petit bémol, les crans du cliquet mériteraient d’être un peu plus courts pour offrir plus de précision. Lors de notre essai, il nous est arrivé que l’un des câbles ne soit pas assez tendu, mais qu’il soit impossible d’ajouter un cran supplémentaire. Le porte-vélos solidement accroché, il ne reste plus qu’à placer les vélos sur les supports de cadre. Cette partie est bien plus simple à réaliser, même pour les vélos les plus lourds. Ensuite, la fixation des vélos au porte-vélos se fait très facilement, grâce à trois attaches en caoutchouc à mettre au niveau du cadre, deux sur le tube horizontal et un sur le tube vertical. Par ailleurs, pour éviter d’abimer le cadre du vélo, les supports sont dotés d’un rembourrage en plastique pour amortir au maximum les imperfections de la route. Seul bémol, le système de bras du RaceWay n’est pas adapté pour les vélos n’ayant pas de cadre droit comme par exemple les vélos hollandais. Pour transporter ce genre de vélo, il faut acheter un adaptateur spécifique, le Bike Frame Adapter (vendu 30 euros par Thule), qui se monte entre la tige de selle et le jeu de direction.

Un antivol intégré

Le RaceWay 3 dispose d’un système antivol bien pensé. Le dernier vélo installé peut être protégé du vol par un petit câble métallique verrouillé par un système de serrure à clé. Une installation qui permet de sécuriser également les autres vélos, puisque les vélos sont accrochés par le cadre. Bien entendu, ce petit antivol d’appoint ne fera pas le poids face à un voleur équipé d’une grosse pince. Cela offre cependant une tranquillité d’esprit lors d’une courte pause ou d’un stop à une station-service. Toujours concernant la sécurité, le porte-vélos est maintenu au hayon du véhicule à l’aide de câbles métalliques. Là encore, l’idée est simplement d’apporter une sécurité supplémentaire puisque le maniement des câbles est verrouillé par une clé, la même que pour l’antivol. 

Un porte-vélos qui inspire confiance

Robuste, sécurisant, pratique et facile à mettre en place, le RaceWay 3 est un très bon porte-vélos. Il est le parfait compagnon de voyage pour transporter son ou ses vélos. Difficile de lui trouver de véritables défauts, si ce n’est son poids supérieur à 10 kg. Autre élément qui peut en décevoir certains, le poids de charge limité à 15 kg par vélo, ce qui met de côté la plupart des propriétaires de vélo électrique. Enfin, avec un prix de vente légèrement supérieur à 409 euros, le RaceWay 3 n’est pas forcément accessible à toutes les bourses. Les petits budgets passeront leur chemin. Cependant, c’est le prix à payer pour un porte-vélos fiable, efficace et qui durera dans le temps.

Tous les détails du Thule RaceWay 3 sont à découvrir ICI

Van Magazine 29

Disponible dans les kiosques et sur

www.makemymag.com