quel base de fourgon aménager choisir

Quel porteur choisir pour base d’un fourgon aménagé

Quelle base de fourgon aménagé choisir ?

quel base de fourgon aménager choisir

Choisir un fourgon, c’est d’abord choisir la base de départ, le porteur. N’oubliez pas que vous allez arpenter les routes, autant que ce soit avec un véhicule qui vous corresponde. Tant au niveau des dimensions que des options et des motorisations. nous vous présentons les principales bases du marché.

Fourgon Fiat Ducato aménagé

Fourgon Fiat Ducato aménagé

Conçu pour le voyage !

Si aujourd’hui le fourgon Fiat Ducato est la base majoritaire des fourgons aménagés, ce n’est pas dû au hasard. Il est né de la collaboration avec les plus importants constructeurs d’aménagement de vans. Renouvelé l’an passé, le fourgon surfe désormais avec les technologies actuelles. Autre atout de ce fourgon Fiat, plusieurs moteurs sont proposés pour satisfaire toutes les utilisations : 2.0 Multijet de 115 ch (280 Nm), avec boîte de vitesses à cinq rapports ; 2.3 Multijet de 130 ch (320 Nm) ou 150 ch (350 Nm), avec boîte de vitesses manuelle à six rapports, 3.0 Multijet de 177 ch (400 Nm) avec boîte de vitesses manuelle à six rapports. Notez que la boîte robotisée « Comfort-Matic » est disponible sur les moteurs 2.3 / 3.0 et propose des fonctionnalités intéressantes : sélection du rapport en fonction de l’inclinaison de la pente, parfaite adhérence à la route grâce à la détection des virages, performances supérieures en accélération et dépassement avec la fonction KickDown, assistance au freinage d’urgence. Dans l’habitacle, le nouveau Ducato allie confort de conduite (il est le véhicule le plus maniable de sa catégorie), modularité et habitabilité. Les équipements de sécurité du Fiat Ducato disponibles de série ou en option pour certains, sont aussi particulièrement présents : ESC (Electronic Stability Control qui permet de garder la trajectoire en cas de manoeuvre d’évitement), Roll Over Mitigation (limitation du roulis), le Hill Holder (aide au démarrage en côte), LDWS (Lane Departure Warning System – pour rester sur l’axe de la route en cas de mauvaise visibilité), système Traction+ (augmentation de l’adhérence), Hill Descent Control (aide au freinage en descente), TPMS (système de contrôle de pression des pneus), TSR (Traffic Signs Recognition – lecture des panneaux routiers) et le High Beam Recognition (en présence du LDWS il gère l’allumage et l’extinction des phares de route en augmentant la visibilité et en réduisant le risque d’éblouissement).

  • + Les nombreuses options de sécurité
  • + Le choix des moteurs
  • – Peu de bouleversement au poste de conduite par rapport à l’ancienne génération

Fourgon Ford Transit aménagé

Fourgon Ford Transit aménagé

Le grand oublié

Cette base reste assez boudée pour le voyage. Trop quelconque ? Trop utilitaire ? Sans doute un peu des deux. Pourtant, la dernière version du fourgon Ford Transit est tout à fait exemplaire et jouit d’une habitabilité record dans sa catégorie. Pour pénétrer le marché très convoité des fourgons, Ford s’est empressé de rectifier le tir en proposant un véhicule avec une vraie identité et une calandre qui n’est pas sans rappeler les vans américains. L’autre point fort de ce véhicule est aussi sa faculté à s’adapter à tous. Enfin presque… Les spécialistes de l’aménagement de fourgons déplorent une capacité trop étroite ce qui nuit à la bonne circulation une fois les meubles installés. Quelques technologies (de série ou en option selon les finitions) sont proposées, comme le système SYNC (qui permet de contrôler votre musique et de passer et recevoir des appels sur votre téléphone portable par commande vocale), le contrôle de courbe (ralentissement en cas de virage pris trop rapidement), aide au démarrage en côte, contrôle adaptatif de la charge. Un peu moins d’options que sur le fourgon Fiat Ducato ce qui satisfera ceux qui veulent aller à l’essentiel. Précisons tout de même qu’une grande partie de ces systèmes fonctionne automatiquement, ce qui permet de se concentrer sur la route. Sous le capot ; un seul bloc 2,2 litres TDCi est proposé, mais avec 3 niveaux de puissance: 100, 125, 155 ch.

  • + Le volume de chargement
  • + Son nouveau design
  • – Peu d’options high-tech pour les adeptes du genre
  • – Trop étroit

Fourgon Citroën Jumper aménagé

Fourgon Citroën Jumper 4 aménagé

Le parfait outsider

Restylé pour le millésime 2015, le fourgon Citroën Jumper s’est offert une cure de jouvence au même titre que le Ducato. Logique, me direz-vous puisqu’ils sont cousins. On apprécie la nouvelle face avant avec les phares en amande et la calandre plus expressive. Mais les changements apportés pour cette nouvelle version ne sont pas simplement esthétiques. Citroën a voulu livrer un fourgon utilitaire plus endurant avec de nombreux renforts, des ouvrants plus solides et une étanchéité moteur revue. L’insonorisation, elle, a été maximisée. Pour rester dans la course, le fourgon utilitaire a le droit à l’aide au démarrage en côte, au système de navigation avec écran tactile de 5’’, au contrôle de vitesse en descente, à l’alerte de franchissement de la ligne et à la caméra de recul… Aucun doute, il s’impose comme une vraie alternative au Ducato ce qui explique son succès chez beaucoup de spécialistes de l’aménagement… Comme le fourgon Boxer (son jumeau), le fourgon Jumper ne dispose malheureusement que d’une seule motorisation : le e-HDi 2.2 PSA. Le fourgon offre toutefois trois niveaux de puissance aménagées : 110, 130 et 150 ch.

  • + Les options de sécurité
  • + L’insonorisation
  • – Un seul moteur

Fourgon aménagé VW Transporter T6

Fourgon Volkswagen VW T6 aménagé

Dans la lignée du Volkswagen T5

Après plus de 60 ans de service, le mythique fourgon utilitaire Volkswagen est entré dans sa 6e génération depuis 2015 dit VW T6. Si la ligne du fourgon n’a pas été bouleversée et reprend le style du T5 (on ne change pas une équipe qui gagne), le constructeur a d’abord mis l’accent sur la sécurité, le confort et l’efficience. Le fourgon est proposé en deux variantes de carrosserie : 4,90 m ou 5,90 m. À l’avant, on reconnaît le fourgon T6 par ses feux redessinés et sa calandre plus volumineuse. L’ensemble reste néanmoins assez statutaire, contrairement à l’habitacle qui s’offre une planche de bord plus moderne. Au niveau des technologies, toutes les options possibles sont prévues sur ce fourgon, notamment le régulateur de vitesse adaptatif, les amortisseurs réglables, le système de freinage d’urgence (pour la ville), l’éclairage Light Assist, le détecteur de fatigue et le système d’amplification de la voix du conducteur, qui permet d’être entendu jusqu’à l’arrière sans tourner la tête. Indispensable avec des enfants ! Sur le plan de la puissance, 4 possibilités : 84 ch (déconseillé pour le voyage), 102 ch, 150 ch et même 204 ch. Toutefois, il n’y a qu’un seul moteur, le 2.0 TDI. Pour les nostalgiques, sachez qu’une édition spéciale « Generation Six » était proposée au lancement avec un design rétro, des jantes de 18’’ et une teinte bi-ton façon combi VW.

  • + Les options qui font mouche
  • + Les différents niveaux de puissance
  • – Un restylage timide

Fourgon Renault Trafic aménagé

Fourgon Renault TRAFIC aménagé

La coqueluche des fabricants de fourgons

Pour beaucoup, le Trafic constitue l’avenir du fourgon aménagé avec son toit qui peut être relevable. Campérêve, Glenan, Stylevan, Font Vendôme, tous chérissent le fourgon ! L’an passé, il a d’ailleurs été élu « Utilitaire de l’année » par nos confrères de l’Argus. Mais qu’a-t-il de si spécial ce fourgon pour être aménagé à tours de bras ? Déjà, sa structure lui permet d’effectuer de nombreux aménagements tout en gardant un large espace de circulation. Mais c’est en conduite qu’il se révèle particulièrement agréable. Derrière le volant de ce fourgon, on a l’impression d’être à bord d’un Espace avec tout le confort que l’on attend d’une voiture moderne. Les sièges disposent de nombreux réglages et la planche de bord propose une succession de rangements notamment avec le vide-poche non fermé au-dessus et la trappe côté passager. Sur route, le fourgon Renault Trafic reste le compagnon idéal pour les longs trajets grâce à son confort de suspension. Précisons que le constructeur a tenu à apporter de nombreuses améliorations par rapport au modèle précédent, notamment avec un tarage spécifique des amortisseurs repensés à l’arrière… Sur les nationales, dans les petits villages, le Renault Trafic fourgon se conduit donc très facilement et sa direction s’avère douce et légère. Quant à la motorisation, Renault a fait le choix d’un petit 4 cylindres de 1,6 l vitaminé qui promet 90 et 115 ch. Pour ceux qui trouvent la puissance un peu juste, sachez qu’une déclinaison 120 et 140 ch est également au programme. Il s’agit toujours du 1,6 l mais cette fois avec deux turbos. Ils sont à géométrie fixe, le premier prend en main les bas régimes, et le second les hauts régimes.

  • + Le confort de conduite
  • + Le moteur 140 ch
  • – Manque de précision de la direction à haute vitesse

Mercedes Vito

Fourgon Mercedes Vito aménagé

Le bon élève

Commercialisé depuis fin 2014 , le fourgon Vito de 3e génération se destine cette fois à un large public, notamment avec l’arrivée de la traction pour le moteur OM622 88 de 114 ch (le 1,6 l dCi Renault à simple turbo à géométrie variable emprunté au Trafic). La propulsion n’a pas été écartée pour autant et est imposée avec le OM651 de 2,2 litres Mercedes (136 ch, 163 ch, 190 ch). Enfin, pour ceux qui veulent un véhicule prêt à affronter toutes les situations, la transmission intégrale est également disponible depuis l’année dernière. Si le nouveau fourgon Mercedes Vito est plus long de 12 cm, cela est d’abord dû à la protection des piétons disposée à l’avant. L’espace en cabine et la longueur de la soute n’ont pas bougé, de même que l’empattement. Dans l’habitacle du fourgon, on salue les espaces de rangement, la qualité générale malgré une ambiance un peu trop austère. En revanche, le gros point fort du Vito reste la multitude de systèmes de sécurité : ESP adaptatif, répartiteur de freinage, freinage d’urgence, régulation asservie à la charge, contrôle de sous-virage, élimination de l’eau sur les disques, aide au démarrage en côte, assistant de vigilance Attention Assist, contrôle de la pression des pneus…

  • + Choix de la transmission
  • + Système de sécurité
  • – L’ambiance à bord

5 plusieurs commentaires

  1. Un Ducagen bluege ou un Mernault, mais pas en diesel

  2. Il faut les essayer, mais à vide ce n’est pas du tout la même impression qu’après aménagement !

Laisser un commentaire