Installer un toit relevable sur fourgon aménagé

En regardant se déployer le toit relevable sur votre van aménagé, vous vous êtes certainement déjà posé la question de la genèse de votre chambre en mezzanine. Pour répondre à votre questionnement, rendez-vous est pris à l’usine Fleurette à Benet qui produit les vans aménagés compacts Westfalia Jules Verne et Kepler pour découvrir les secrets du montage d’un toit relevable sur fourgon aménagé. 

C’est en suivant la fabrication d’un Kepler que nous allons pouvoir tout apprendre du montage de toit relevable sur un fourgon aménagé, de l’entrée du fourgon non aménagé dans l’atelier, un Volkswagen T6 en l’occurrence, jusqu’à sa sortie, un jour et demi plus tard alors transformé en Westafalia Kepler. Deux jours ? Pourquoi si long ? En effet, le montage du toit en lui-même prend moins de temps, quelques heures seulement, mais il faut aussi compter avec les temps de séchage des colles et bien sûr le montage de l’intégralité de l’aménagement dans le véhicule, qui se fait sur la même chaîne. Au final, d’un Volkswagen Transporter T6 qui franchira la porte de l’atelier le lundi matin, il sortira un Westfalia Kepler le mardi. Mais place aux images pour vous faire découvrir l’installation de ce toit relevable afin de décupler les possibilités de votre fourgon aménagé.

Découvrir notre tutoriel pour installer un toit relevable sur fourgon aménagé.

Tutoriel : Installer un toit relevable sur fourgon aménagé Partie 1

Tutoriel : Installer un toit relevable sur fourgon aménagé Partie 2

Tutoriel : Installer un toit relevable sur fourgon aménagé Partie 3

Découvrir la fabrication des Toits relevables pour fourgons aménagés

Leader des toits de couchage rigides relevable ou non, la société allemande SCA fournit une grande partie des constructeurs et aménageurs indépendants. Pour fabriquer ces toit relevables très spécifiques, elle a développé une technique de fabrication particulière nommée VEX. Ce procédé, simple et très technique à la fois, utilise le vide d’air pour fabriquer les panneaux sandwich. Pour cela, SCA utilise des moules usinés spécifiquement suivant les demandes des clients. Pratiquement toutes les formes de toit relevable sont ainsi possibles. La technique du panneau sandwich permet, durant le processus de fabrication du toit relevable, d’insérer directement dans la structure des pièces spécifiques comme des points d’ancrage (en bois ou en métal), des câbles, des tubes vides. Mais on peut aussi y mettre des inserts en mousse dure permettant d’améliorer la rigidité, l’isolation thermique ou phonique du toit relevable . La fabrication d’un toit relevable va donc se faire comme cela : une couche de gelcoat est d’abord appliquée sur l’un des moules. Puis y sont disposées les fibres de renfort. À ce stade, peut être ajouté un noyau de mousse dure ou des pièces spécifiques. La deuxième partie du moule est ensuite mise en place et verrouillée. La résine de polyester expansible est alors pompée à l’intérieur du moule du toit relevable grâce au vide d’air produit et se transforme alors en mousse dure à structure microcellulaire qui enveloppe parfaitement les fibres et les inserts éventuels. On obtient alors une pièce rigide à la structure parfaitement homogène et lisse des deux côtés qui servira de bâti au toit relevable du futur fourgon aménagé..

 

Laisser un commentaire

x

Check Also

ludospace campinambulle

Dossier Ludospace : Campinambulle

En marge des fourgons aménagés, les Ludospace constituent la parfaite alternative pour deux personnes qui souhaitent ...