Hiverner son fourgon aménagé

La Toussaint marque pour certains la fin des virées en fourgon aménagé. Mais avant de remiser votre Van aménagé pour un repos hivernal, il convient de lui faire une dernière beauté.

hiverner fourgon aménagé

Remiser son fourgon aménagé ne veut pas dire ranger dans un coin en attendant le retour des beaux jours. Si vous voulez que votre fourgon aménagé conserve toutes ses qualités de nombreuses années, il est important de prendre quelques précautions avant de le garer pour l’hiver. Car l’hivernage du fourgon aménagé, qui porte ainsi bien son nom, requiert quelques règles souvent simples et de bon sens pour que votre fourgon passe la mauvaise saison sans encombre. Vous récupérerez ainsi votre du Van aménagé fringant et près pour repartir pour de nouvelles aventures les premières chaleurs revenues. Vous pouvez bien entendu confier cette tâche à l’une des nombreuses entreprises d’hivernage existante. Mais hiverner son fourgon aménagé soi-même ne requière aucunes compétences particulières mis à part un peu de soin et de l’huile de coude. Et pour que tout se passe bien et ne rien oublier, suivez nos conseils.

Hivernage : Vider son fourgon aménagé avant de le nettoyer

hiverner fourgon aménagé

Un bon hivernage commence par un bon nettoyage. Et en tout premier lieu, il faut vider entièrement les placards et les coffres. Si enlever toute trace de nourriture permettra déjà d’éviter de retrouver des denrées moisies dans votre fourgon aménagé, cela évitera aussi de retrouver des souris ou autres rongeurs dans les placards. Si cette action vous permettra de faire le tri, cela permettra aussi de bien nettoyer le fond des coffres et surtout de vérifier la présence de traces d’humidité éventuelles. Vous prendrez soin de laisser entrouvert les placards et coffres afin d’assurer une bonne ventilation. Après avoir vidé les placards, faites de même avec le réfrigérateur. En même temps, nettoyez le soigneusement au vinaigre blanc pour le désinfectez. Laissez ensuite la porte entrouverte (les réfrigérateurs sont souvent équipés d’entrebailleur) pour éviter la formation de moisissures à l’intérieur.

Hiverner son fourgon aménagé : vidanger les eaux

hiverner fourgon aménagé

Certainement le point le plus important. Il est primordial de bien vidanger les différents circuits d’eau de votre fourgon. Deux raisons à cela, d’abord pour ne pas abimer vos appareils ou canalisation en cas de gel et ensuite pour empêcher la prolifération bactérienne. Vidangez donc d’abord le circuit d’eau propre du fourgon aménagé en ouvrant la trappe de visite et le bouchon de vidange dessous. Ouvrez ensuite tous les robinets (eau froide et eau chaude pour évacuer toute l’eau des tuyaux puis laissés les ouverts. Vidangez ensuite le réservoir des eaux-usées. Nettoyez les réservoirs avec une solution javellisée (attention à la concentration en eau de javel pour ne pas abimer les joints, 1 berlingot pour 100 litres d’eau) et rincez les soigneusement (surtout celui d’eau propre). Purgez le chauffe-eau en actionnant la manette bleue. S’il y a lieu, vidangez le boiler et laisser la vanne ouverte. Profitez-en pour graisser les différents joints avec un produit à base de silicone. Étape très importante ensuite, le nettoyage des WC. Vidangez et nettoyez le réservoir eau propre en insistant bien sur la cuvette et la cassette des eaux noires. Il existe aujourd’hui sur le marché tous les produits nécessaires pour un bon entretien et une parfaite désinfection. Laissez ensuite les trappes entrouvertes pour une bonne ventilation. Lubrifiez les joints. Pensez à obturer les vannes de vidange restées ouvertes pour éviter les mauvaises surprises (souris, insectes et autres)

Hiverner son fourgon aménagé : Une bonne aération

hiverner fourgon aménagé

Laissez les stores et moustiquaires des baies et lanterneaux ouverts pour ne pas solliciter les ressorts des mécanismes. Par contre entrouvrez légèrement les lanterneaux pour décoller les joints et assurer en même temps une circulation d’air dans l’habitacle. La literie doit être enlevée. Il est conseillé de maintenir une circulation d’air sous le matelas. Pour cela, mettez une cale dessous. Pour les coussins, idéalement, enlevez les du fourgon et stockez les dans la maison ou à défaut dans un endroit sec. Si ce n’est pas possible, éloignez les des parois et mettez-les en pyramide pour leur assurer une bonne ventilation. Pour éviter l’humidité, outre une ventilation permanente, vous pouvez installer un bac à charbon ou un déshumidificateur cassette. Dans ce cas, attention cependant à venir vider le réservoir et à changer la cassette absorbante régulièrement.

Hiverner son fourgon aménagé : ne pas négliger le gaz

hiverner fourgon aménagé

Si vous avez des bouteilles de gaz de propane, inutile de les enlever, ce gaz ne craint pas le gel. Pour le butane par contre, il est préférable de les stocker dans un endroit hors gel. N’oubliez pas cependant de bien les fermer. Vous pouvez enlever les lyres pour éviter que les joints ne collent mais il est tout aussi judicieux (et même préférable) de les changer régulièrement, surtout vu le coût d’un joint (la sécurité n’a pas de prix…).

Hiverner la batterie du fourgon aménagé : pour conserver toutes ses qualités

hiverner fourgon aménagé

Coupez toutes les alimentations en 12v sur le panneau de contrôle pour éviter de décharger la batterie. Néanmoins, même inutilisée, elle s’autodécharge de 3% par mois. Il convient donc d’éviter la sous-charge peu propice à une longue vie. Pour empêcher cela, vérifiez régulièrement la charge et la complétez en conséquence ou bien y brancher un chargeur en mode maintien de charge. Des panneaux solaires suffisent souvent à maintenir cette charge même en hiver (bien entendu si le véhicule est stocké en exterieur). Si vous le pouvez, elle n’est pas toujours facilement accessible, retirez la batterie auxiliaire pour la remiser au sec et au chaud, après avoir pris soin de l’avoir rechargée complètement.

Hiverner son fourgon aménagé : lubrifier les joints

hiverner fourgon aménagé

Une fois l’habitacle vidé, les circuits d’eaux purgés et le tout bien nettoyé, vous pouvez vous attaquer au nettoyage de la carrosserie en n’oubliant pas le toit. Lubrifiez les joints de portes et de baies, cela évitera de les retrouver collés et/ou craquelés. Nettoyez toutes les grilles d’aération, réfrigérateur, chauffage etc. Côté moteur, même si ce n’est pas indispensable, vous pouvez contrôler les niveaux (ce qui sera par contre obligatoirement fait à la remise en route). Faites le plein de gazole pour éviter la condensation dans le réservoir.

Hiverner son fourgon aménagé : pression maximum des pneus gonflés

hiverner fourgon aménagé

Gonfler les pneus à la pression maximale préconisée par le constructeur (généralement 5.5 bars) pour limiter la déformation des gommes dû au stationnement prolongé. Néanmoins, pour éviter ce désagrément, nous vous conseillons de déplacer votre fourgon au moins une fois par mois. Cette sortie de quelques kilomètres sera aussi profitable pour le moteur en lubrifiant les parties mécaniques mais aussi à la batterie du porteur en remettant à niveau sa charge. Toujours côté moteur, nous vous conseillons d’investir dans un boitier à ultrason contre les rongeurs, que vous placerez dans le compartiment moteur. Ces petites bêtes adorent s’installer dans les isolants (ou en subtiliser pour leur nid) ou grignoter les tuyaux (tous les goûts sont dans la nature…). Une fois toutes ces opérations effectuées, il convient de garer correctement son fourgon aménagé. Il est préférable de stocker son véhicule dans un garage ou une grange bien ventilé. S’il est en extérieur, il est préférable d’éviter les surfaces en herbe, peu recommandés pour les châssis. Le garer contre une haie ou sous des arbres n’est pas non plus recommandé pour la carrosserie. Vous pouvez aussi le protéger par une housse adaptée (de nombreux fabricants en proposent) mais en veillant à conserver un espace entre la housse et le véhicule pour assurer un flux d’air permanent. Enfin, une fois garé, ne mettez pas le frein à main, il risquerait de rester collé. Préférez les cales ou engagez le premier rapport.|VM

3 plusieurs commentaires

  1. Brigitte Bridel ca serait bien un comme ca non?

  2. Amanda Line il est magnifique !

Laisser un commentaire

x

Check Also

Installer un toit relevable sur fourgon aménagé

En regardant se déployer le toit relevable sur votre van aménagé, vous vous êtes certainement ...