Home Infos Ford E-Transit : il arrivera début 2022

Ford E-Transit : il arrivera début 2022

 

Première marque d’utilitaires en Europe et en Amérique du Nord, Ford se devait de prendre le virage électrique. C’est désormais le cas avec le prochain E-Transit, qui arrivera chez nous au début de l’année 2022. Ce dernier s’inscrit dans la stratégie d’électrification de Ford, avec plus de 11,5 milliards de dollars d’investissement d’ici 2022. D’ailleurs, la toute nouvelle Mustang Mach-E 100% électrique sera disponible dans les concessions européennes dès le début de l’année prochaine et le F150 100% électrique arrivera chez les concessionnaires nord-américains au milieu de l’année 2022.

En Europe, Ford travaille depuis 2 ans déjà sur le développement de la technologie des véhicules utilitaires électrifiés en s’appuyant sur des experts en Angleterre, en Allemagne, en Espagne et en Turquie pour étudier la façon dont les conducteurs utilisent les véhicules hybrides rechargeables. Ford dit avoir appliqué ces enseignements – notamment sur les habitudes d’utilisation et de recharge des véhicules des utilisateurs – au développement de l’E-Transit et de ses services. Équipé d’une batterie utile de 67 kWh, ce dernier offrira une autonomie plutôt intéressante allant jusqu’à 350 km. Les sociétés de messagerie, comme les artisans, seront conquises, mais il en faudra plus pour voyager. Le moteur électrique du véhicule n’en demeure pas moins brillant avec une puissance maximale de 198 kW (269 ch) et un couple de 430 Nm, ce qui en fait le moteur le plus puissant de tous les utilitaires 100% électriques vendus en Europe. Les modes de conduite s’adaptent en fonction de la situation afin de réduire la consommation d’énergie de 8 à 10 % si le E-Transit est conduit à vide, selon la conduite adoptée et selon les données de Ford. Le mode Eco, lui, limite la vitesse maximale, régule l’accélération et optimise la climatisation pour aider à maximiser l’autonomie disponible. Le fourgon prend également en charge la climatisation programmée, permettant au système d’air conditionné d’être activé en amont, pendant que le véhicule est encore en charge, garantissant ainsi une autonomie maximale (la batterie est moins sollicitée pour refroidir ensuite l’habitacle).

Plusieurs types de recharge seront évidemment proposés, en courant alternatif et en courant continu (recharge rapide). Le chargeur embarqué de 11,3 kW de l’E-Transit permettra une recharge complète en 8,2 heures maximum. En chargeant jusqu’à 115 kW, l’E-Transit pourra retrouver 15 à 80 % de sa batterie en 34 minutes environ.En Europe, les utilisateurs bénéficieront d’une offre de service dédiée, avec un intervalle d’entretien d’un an kilométrage illimité, s’ajoutant à la garantie de huit ans et 160 000 km pour la batterie et les composants électriques haute tension. Diverses solutions de recharge seront proposées, que ce soit à domicile, sur son lieu de travail ou sur la route. Option intéressante pour les véhicules de loisirs, l’option Pro Power Onboard permettra de transformer le fourgon en une source d’énergie mobile, fournissant jusqu’à 2,3 kW pour alimenter des équipements. La charge utile maximale est de 1 616 kg pour le modèle fourgon et de 1 967 kg pour les modèles châssis-cabine.