Essai : Dreamer D68

Pour 2019, le D58 cède sa place au D68. On retrouve toujours les lits jumeaux, mais cette fois le fourgon passe à 6,36 mètres pour plus de volumes. En gagnant 40 cm, l’espace de circulation est maximisé et surtout l’aménageur a pu intégrer un réfrigérateur de 135 litres. Plutôt appréciable. Ce gain se matérialise aussi dans la salle de bain où l’espace est vaste et fonctionnel. Comme les autres vans 2019 de la gamme Dreamer, le D68 a le droit à une ambiance intérieure moderne et raffinée avec des façades de mobilier en 2 tons (bois/blanc) qui contrastent avec la teinte noir mat de la table et du plan de travail de la cuisine. De série, Dreamer n’a pas été avare sur les équipements, on retrouve la butée de porte coulissante, la prise USB dans le pavillon, des spots tactiles intégrés au plafond et un revêtement en PVC dans la soute. De l’extérieur, on note de belles évolutions comme les baies Seitz et la nouvelle sérigraphie arc-en-ciel. Pour 3000 € de plus, le pack Fun ajoute la climatisation de la cabine, le régulateur de vitesse, la moustiquaire de porte latérale et diverses solutions de confort.

Les points forts du Dreamer D68

  • Espace général
  • Réfrigérateur de 135 litres
  • Ambiance intérieure moderne

  

La fiche technique du Dreamer D68

Porteur
Modèle : Fiat Ducato
Motorisation : 2,3 l 130 ch
Climatisation cabine : Oui

Dimensions
Longueur : 6,36 m
Largeur : 2,05 m
Hauteur : 2,58 m

Poids
PTAC : 3 500 kg
Charge utile : 425 kg

Places
Nombre de places carte grise : 4
Nombre de places nuit : 2-3

Aménagement
Douche : Oui
Eau propre : 50/100 l
Eaux usées : 100 l
Réfrigérateur : 135 l
Plaque de cuisson : Oui
Chauffage : Truma Combi 4

Prix
45 300 euros

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.