Home Essais Carado Carado CV600: le confort à prix serré

Carado CV600: le confort à prix serré

Marque du groupe Hymer, Carado commercialise des vans qualitatifs à des prix particulièrement contenus. Le V600, lui, se destine aux couples qui veulent des volumes homogènes sans dépasser les 6 mètres.

Dans la famille Carado, les fourgons font partie de la gamme CV (pour Camper Van). Les fourgons Vlow Unlimited disparaissent donc du catalogue, mais on compte tout de même 4 modèles, un en 5,41 mètres, deux en 6 mètres (dont un à lits superposés) et un en lits jumeaux en version 6,36 mètres. Bien installé dans la gamme, le CV600 s’inscrit dans la catégorie intermédiaire et s’adresse aux couples. On a donc 2 places de couchages, mais en option, la dinette peut se transformer en lit d’appoint. Le millésime 2020 apporte par ailleurs son petit lot de nouveautés et offre des options intelligentes pour ce van prêt à partir. Extérieurement, le CV600 se veut endimanché et garde une certaine sobriété. Pas de déco tape-à-l’œil, la nouvelle sérigraphie latérale vous assure de passer inaperçu. Aux côtés des gris alu métallisé et gris fer métallisé, une nouvelle teinte fait son apparition, le blanc doré. Avec le millésime 2020, Carado ajoute quelques spécificités bienvenues comme le pré-câblage pour caméra de recul Zenec, le réservoir d’eaux usées isolé et chauffé pour les sports d’hiver et la double prise USB de série. À bord, l’atmosphère est chaleureuse avec des tons neutres et modernes associés à un décor de bois à veinage vertical (nouveauté).

Des détails bien pensés.

On apprécie aussi un aménagement bien pensé, des rangements nombreux et des espaces parfaitement proportionnés. Le coin dinette est spacieux et permet à 4 personnes de déjeuner avec aisance, surtout une fois la rallonge déployée. La sellerie Grafit apporte une ambiance intemporelle et se marie à merveille au mobilier Pure Spring et Cosy. Bien dessinée, la banquette a le droit de série à 2 ancrages Isofix. Au-dessus, le placard de pavillon permet de loger bon nombre d’affaires. Il surplombe un rail conducteur où se clipse un spot à LED. Grâce à ce dispositif, l’éclairage peut se placer où on le souhaite et même migrer dans la cuisine ou à l’arrière dans l’espace nuit. En face, la kitchenette est intelligente et très axée vie en plein air. Elle intègre un réfrigérateur de 90 litres disposé dans l’angle, côté porte coulissante. Pratique quand on déjeune à l’extérieur, on n’a pas besoin de grimper à bord pendant le repas. Cette disposition a également permis de reculer le plan de cuisine vers l’arrière du fourgon ce qui libère davantage l’ouverture principale pour une circulation plus aisée. Proposé dans les tons Moka, le plan de travail dispose d’une grande surface pour cuisiner et intègre un bloc évier/plaque de cuisson à allumage Piézo, le tout recouvrable par les traditionnels couvercles en verre en 2 parties. Dessous, on remarque un tiroir spacieux à fermeture Servo- Soft et 5 tablettes (derrière 2 portes) pour ranger astucieusement…

Retrouvez la suite de cet essai dans le N°23 de Van Magazine en vente ici.